L’équipe menée par Agnès Ounounou a organisé, le 16 novembre, un déjeuner de travail avec la communauté congolaise en Belgique, après la réception la veille de sa dirigeante par Léon Raphaël Mokoko, ambassadeur du Congo dans ce pays.

Les rencontres/pays s’enchaînent pour l’équipe de la Caravane des voix de la diaspora et semblent rodées dans un rituel de partage au « Mbongui » : organiser des entretiens primaires, d’abord avec les autorités de la place, ensuite avec les compatriotes résidant dans le pays. En ligne de mire, une urgence vitale en appui du recueil des réponses perfectibles des uns et des autres pour la réalisation, ensemble, d’un projet de mise en place d’un organe fédérateur et représentatif des Congolais de l’étranger.

Cette coexistence s’est déroulée à nouveau à Bruxelles, au restaurant Le Bourgeois, tenu par un Congolais, où la communauté congolaise avec ses divers apports s’était donnée rendez-vous. Les différents représentants des institutions, des associations, des chefs d’entreprise, salariés, artistes et étudiants ont répondu à l’invitation patriotique. Parmi les personnalités, Destin Jesus Sondzo, président du Collectif des étudiants congolais de la Belgique, l’artiste Rhode Makoumbou-Scheba, le diplomate Armand Mondjo, le chef d’entreprise Kévin Angoundou et Arnaud Obambi-Bongo de la siciété civile.

Lire la suite


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder
H.C.R.C.E

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer